Aide juridictionnelle

Aide de l’Etat née de la loi du 10 juillet 1991 destinée à permettre au plaideur dont les ressources financières ne dépassent pas une certaine somme de bénéficier totalement ou partiellement de l’assistance gratuite d’un avocat.