Une SCI n'est pas toujours un professionnel au regard de la garantie des vices cachés

Une SCI ayant pour objet notamment l'acquisition, la propriété et la gestion d'immeubles peut, en tant que vendeur non professionnel, se prévaloir d'une clause l'exonérant de la garantie des vices cachés ( voir Cass. 3e civ., 21 mars 2019, n° 18-13.673, n° 227 D ).